Philippe Pouletty et Truffle Capital misent sur l'innovation radicale


Les tâches du médecin au sein de Truffle Capital

Actuellement, Truffle Capital s'occupe d'actifs atteignant les 750 millions d’euros. L'ancien interne des hôpitaux a fondé la société en travaillant avec Henri Moulard et Bernard-Louis Roques, deux investisseurs experts dans cette branche. Le D.G de Truffle Capital Philippe Pouletty (Page officielle Philippe Pouletty, Agefi.fr) se révèle entre autres impliqué au niveau du service R&D et du suivi de la propriété intellectuelle. Pour améliorer la synergie de la compagnie, le directeur général forme aussi l'équipe de managers et le CA (conseil d'administration). Dans l’univers de la recherche médicale, Philippe Pouletty se révèle surtout reconnu en tant qu'associé fondateur et dirigeant de Truffle Capital SAS. Cette enseigne de tenue de portefeuille de venture capital est née en 2001.

Courant 1985, le futur businessman obtient son doctorat d’État en médecine de l’université Pierre-et-Marie-Curie (UPMC) avec les félicitations du jury. L’ancien interne intègre Stanford l’année suivante. Après avoir obtenu son bac série C, Philippe Pouletty entreprend son cursus en médecine à l’université Pierre-et-Marie-Curie (Paris VI). Le futur chercheur sort diplômé en 1981. Outre son travail hospitalier, le jeune interne étoffe sa formation dans le domaine de l'immunologie et de la virologie à l’Institut Pasteur de Paris. L'étudiant sort major du grand cours d’immunologie générale de la promotion de 1984.

Les nombreuses œuvres du médecin depuis le commencement de sa vie professionnelle

Se concentrant sur la biologie moléculaire, Philippe Pouletty a entre autres créé une procédure originale d’amplification de gènes. L'ancien interne des hôpitaux a par ailleurs commencé sa carrière de chercheur au département Medical Microbiology de Stanford. Opérant en Europe et aux États-Unis, le chercheur a formé plusieurs sociétés de biotechnologie développant des médicaments et des dispositifs médicaux novateurs. Le médecin compte une foule d'initiatives depuis son arrivée dans le milieu de l’entrepreneuriat. Truffle Capital place en général des fonds sur des idées à fort potentiel d'agrandissement dirigées par des passionnés et des scientifiques spécialisés. Le Dr Philippe Pouletty a ainsi pu être le promoteur de nombreux progrès dans le milieu de la recherche médicale via l'entreprise.

Acteur de premier plan en matière de greffe d’organes, SangSat a mis au point et commercialisé un produit réellement efficace contre les rejets, la Thyloglobuline. Ce produit original se révèle acheté par Genzyme dans les années 1990. Rebaptisée Conjuchem Inc., RedCell Inc. est cotée en bourse au Canada courant 2000. Philippe Pouletty a formé cet établissement spécialiste de la biotechnologie en se servant de brevets consignés à titre individuel. Dans le but de se pencher sur les répercussions des interactions médicamenteuses sur les érythrocytes et l’albumine, l'entrepreneur investit dans la société spécialiste de la biotechnologie RedCell Inc. (renommée Conjuchem Inc.) simultanément à l’entrée en bourse de SangSat. Porté par divers brevets personnels, Philippe Pouletty a édifié SangSat Inc. courant 1988. Cette société se spécialise dans la greffe d’organes et se retrouve listée au Nasdaq à partir de 1993.

Sachant les enjeux du milieu, Philippe Pouletty subventionne deux unités de recherches prometteuses, Deinobiotics et Biokinesis. Via ces sociétés, Truffle Capital donne les moyens d'élaborer une nouvelle variété d'antibiotiques et de traitements contre le cancer. Le portefeuille de Truffle Capital inclut notamment la société Symetis instituée courant 2004. L'entreprise crée et commercialise des valves aortiques transcatheter. Elle doit entrer en bourse courant 2017. Quelquefois, Truffle Capital fait fusionner diverses sociétés de son portefeuille dans le but de raffermir le développement de ses nombreux projets. Abivax a notamment assimilé Wittycell et Splicos pour pouvoir faciliter la création de vaccins et d’immunoactivateurs.

Truffle Capital, un fonds d'investissement en faveur de la créativité

De 2009 à 2010, Philippe Pouletty se trouve être le dirigeant intérimaire de Theradiag. Affiliée à Truffle Capital dès 2003, la société experte en diagnostic se révèle cotée en bourse courant 2012. Le portefeuille Truffle Capital se lance dans les études sur les carcinomes mammaires et les tumeurs thyroïdiennes à partir de 2005 via l'enseigne Théraclion. La société élabore et distribue de nouveaux types de traitement par ultrason. Pour faire véritablement progresser la situation des patients atteints d’incontinence urinaire d'effort sévère, Philippe Pouletty ainsi que les conseillers de Truffle Capital accordent des aides financières aux diverses techniques performantes présentées par la société Myopowers. La société Neovacs se retrouve cotée en bourse en 2010 étant donné son côté intéressant. Cette société a été fondée par Truffle Capital en 2003 afin d'élaborer des produits pour traiter les syndromes reliés à l'auto-immunité.